Téléphone au volant : Point Juridique

Téléphone au volant, Point Juridique pour ce risque professionnel

téléphone au volant point juridique

Conduire ou téléphoner… Il faut choisir !

72 % des conducteurs utilisent leur téléphone portable au volant tout en ayant le sentiment de ne s’être jamais mis en danger. Pourtant téléphoner en conduisant multiplie par cinq le risque d’accident selon les derniers chiffres de la prévention routière.

Dans le cadre professionnel, ce chiffre est tout aussi important, notamment pour les fonctions commerciales.

J’ai trouvé un article qui vous propose une étude “Téléphone au volant : point juridique”.

Dans cet article l’auteur indique notamment, à propos de ce risque professionnel routier “… Le nombre d’accidents pourrait être réduit de 7 à 8 % si aucun conducteur ne téléphonait pas au volant. Près de la moitié des conducteurs décrochent leur téléphone dans les 2 secondes, dans l’urgence, donnant la priorité à cette tâche.  L’attention n’est plus portée sur la conduite. Le téléphone, même avec une oreillette ou un kit mains libres, modifie le comportement et la capacité à réagir. L’attention portée à la conduite diminue, que le conducteur ait ou non l’habitude d’utiliser un portable et quel que soit son âge.”

Pour avoir le détail de cet article consacré à une étude “Téléphone au volant : Point Juridique”, cliquez sur le lien suivant : article complet du jour.

 

Bien cordialement,

Patrick Ducloux

Leave a Reply